Revues de presse

Revue de presse critique : Dead Landes, les escapés (France 4, saison 1)

dead-landes-redim

Année de création : 2016
Créateurs : François Descraques, François Uzan
Réalisation : François Descraques
Distribution :
Thomas VDB, Julie Farenc-Deramond, Adrianna Gradziel…
Production : Shine France
Saison 1.

Synopsis : Alors qu’une équipe de journalistes fait un reportage sur la fin des vacances à L’escapade, petit camping des Landes, un cataclysme survient : tremblement de terre, colonnes de flammes au loin, objets non identifiés tombants du ciel et apparition d’un étrange et mortel brouillard isolant totalement les survivants. Tout ça ressemble bien à la fin du monde…

Note après 6 critiques :

note-dead-finale

Selon LCI (Romain Cheyron)

« C’est très drôle, ambitieux, surprenant, les dialogues tapent dans le mille, et les acteurs et actrices semblent s’éclater. Le génie de François Descraques a encore frappé. » (8/10)

Selon Télé Star N°2096 (Éric Bouche)

« Adoptant le procédé du found footage, Dead Landes gagne ainsi en sentiment d’immersion et parvient à instiller un climat d’angoisse. Sans oublier une bonne dose d’humour, grâce notamment à la prestation inspirée de Thomas VDB, pour un résultat détonnant. » (7/10)

Selon Télérama (Pierre Langlais)

« Francois Descraques et François Uzan ont des idées, et n’ont pas peur de les tester. Dead Landes peine à trouver ses marques, charge trop son intrigue, souffre d’une interprétation inégale et abuse de certains effets dans sa mise en scène façon « found footage » (à la Blair Witch). Reste une louable envie d’imaginer quelque chose d’inédit à la télévision française. » (6/10)

Selon Le Figaro (Constance Jamet)

« On peut regretter que l’horreur et l’humour de Dead Landes peinent à se mêler. Et que cela freine la vitesse de croisière de cette série. Dommage que les personnages secondaires soient esquissés à gros traits, mais on ne peut que saluer une originalité que même « la télé américaine n’aurait pas osée », notait avec malice François Descraques. » (6/10)

Selon Les Inrocks (Olivier Joyard)

« C’est Lost dans les Landes, avec une propension aux blagues « meta » qui tombent parfois à plat, même si l’énergie burlesque assez extrême de l’ensemble s’avère constante et indéniable. » (5/10)

Selon 20minutes (Vincent Julé)

« Dead Landes peine à donner le change, à trouver une identité, au milieu des références, pour ne pas dire des révérences. Mais elle essaie. C’est que malgré l’apocalypse ambiante, Dead Landes est aussi une comédie. Grâce surtout à ses acteurs, quasi tous issus de la scène. La greffe ne prend pas toujours, mais lorsque c’est le cas, elle tient bon, ne lâche rien. À l’instar de Thomas VDB. » (5/10)

Advertisements